Art et histoire
Hauts-de-France
Revenir

Découvrir

LENS-LIÉVIN

Contacts & renseignements

Communauté d’agglomération de Lens-Liévin
21 rue Marcel Sembat
62302 Lens

paysdartetdhistoire@agglo-lenslievin.fr

03 21 790 790

Entre Arras au sud et la métropole lilloise au nord, l’agglomération de Lens-Liévin s’inscrit entre les collines de l’Artois et la plaine de la Gohelle. De nombreuses découvertes archéologiques attestent d’une occupation humaine ancienne et continue du territoire qui, en dehors du bourg médiéval de Lens, reste essentiellement rural jusqu’à la période contemporaine.

 

Un urbanisme minier

À partir du milieu du 19e siècle, de nombreux sites d’extraction du charbon sont créés et des cités minières édifiées à proximité des fosses afin de loger les mineurs et leurs familles. De véritables villes apparaissent et le système minier (carreau de fosse – terril – cité) façonne de nouveaux paysages.

 

La Grande Guerre et la Reconstruction

Dès 1914, la ligne de front se fixe sur le territoire. Les conséquences sont dramatiques : sites charbonniers détruits, terres agricoles inutilisables, communes rasées. La reconstruction des années 1920 est l’occasion de moderniser les villes. Cette période voit l’émergence de nouvelles formes stylistiques comme le style Art déco. Un important patrimoine lié à la mémoire de guerre, monuments commémoratifs et nécropoles est  caractéristique du territoire.

Un territoire en mutation

Dans les années 1980, l’arrêt de l’activité minière ouvre une période de profonde crise économique et sociale. Un temps rejeté, l’héritage minier sert désormais de socle à de grands projets qui contribuent à l’attractivité et au rayonnement de l’agglomération. Sauvé de la destruction, le site minier du 11/19 à Loos-en-Gohelle accueille un pôle de référence du développement durable tandis que le Louvre-Lens, édifié sur une ancienne fosse, est à la fois un symbole et un accélérateur du renouveau du territoire.

À Ablain-Saint-Nazaire et Souchez, le site de mémoire de Notre-Dame-de-Lorette est aujourd’hui un site mémoriel de premier plan qui intègre deux grandes réalisations contemporaines, l’anneau de la mémoire de Philippe Prost et le centre d’histoire conçu par Pierre-Louis Faloci.

 

Un patrimoine universel et exceptionnel

L’inscription en 2012 du Bassin minier Nord – Pas-de-Calais sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO implique une démarche d’excellence en matière de protection et de valorisation du patrimoine. Elle constitue également un atout majeur pour conforter un changement de regard sur le territoire tant auprès des touristes que de la population locale.

Les 36 communes du Pays de Lens-Liévin :

Ablain-Saint-Nazaire, Acheville, Aix-Noulette, Angres, Annay-sous-Lens, Avion, Bénifontaine, Billy-Montigny, Bouvigny-Boyeffles, Bully-les-Mines, Carency, Éleu-dit-Leauwette, Estevelles, Fouquières-lez-Lens, Givenchy-en-Gohelle, Gouy-Servins, Grenay, Harnes, Hulluch, Lens, Liévin, Loison-sous-Lens, Loos-en-Gohelle, Mazingarbe, Méricourt, Meurchin, Noyelles-sous-Lens, Pont-à-Vendin, Sains-en-Gohelle, Sallaumines, Servins, Souchez, Vendin-le-Vieil, Villers-au-Bois, Vimy, Wingles

Lien vers le film d’animation du Bassin minier Patrimoine mondial vidéo

Le Louvre-Lens

Inauguré en 2012, le musée du Louvre-Lens est édifié sur l’ancien site d’extraction de charbon de la fosse 9 de la Société des Mines de Lens. Cet équipement prestigieux symbolise le renouveau du territoire.

En savoir plus

⚡ Votre navigateur est obslète ! ⚡

Mettez-le à jour pour voir ce site correctement.

Mettre à jour