Art et histoire
Hauts-de-France
Revenir aux ressources

La vieille église, Ablain Saint-Nazaire

Ajouter aux favoris

Retirer des favoris

Télécharger la ressource

Date : 1500

Vers 1500, Jacques le Caron – architecte du beffroi et de l’hôtel de ville d’Arras – réalise l’église d’Ablain-Saint-Nazaire.

La « Vieille église » © Matthieu Brard

L’église d’Ablain Saint-Nazaire avant 1914 © CALL / Yann Cussey

Un fleuron du style gothique flamboyant

L’édifice comporte une grosse tour carrée de 34 mètres de haut flanquée de contreforts massifs et couronnée par un parapet crénelé. La nef est éclairée par de hautes fenêtres en arc brisé. Le portail principal s’ouvre en façade sud par deux portes géminées surmontées de profondes voussures et d’un tympan. L’ensemble est richement sculpté de motifs végétaux caractéristiques du style gothique flamboyant. Classée au titre des Monuments historiques en 1908, cette église est alors considérée comme l’une des plus belles du secteur.

Un édifice témoin des destructions de la Première Guerre mondiale

Lors de la Première Guerre mondiale, la commune d’Ablain-Saint-Nazaire, située au pied de la colline de Notre-Dame-de-Lorette, se trouve au cœur des combats. Le village est occupé dès octobre 1914 par l’armée allemande. Le clocher de l’église est utilisé par les soldats allemands comme poste d’observation et devient la cible de l’artillerie française et britannique en 1914 et 1915. En grande partie détruit, l’édifice est symboliquement laissé à l’état de ruines après la guerre, comme témoin des terribles combats en Artois. Les habitants lui donnent le surnom de « Vieille église » pour la distinguer de la « nouvelle » église dont la construction s’achève en 1932. Ce surnom est toujours en usage aujourd’hui.

⚡ Votre navigateur est obslète ! ⚡

Mettez-le à jour pour voir ce site correctement.

Mettre à jour