Art et histoire
Hauts-de-France
Revenir aux ressources

Dispensaire de société de secours minière (SSM) et Bleu Grenay, Grenay

Ajouter aux favoris

Retirer des favoris

Télécharger la ressource

Date : 1926 / 2009

Le dispensaire borde la place Daniel Breton. Rénovée dans le cadre d’une commande publique et inaugurée dans une nouvelle configuration en 2009, la place est à la fois un espace public et une création artistique résultant d’un projet culturel développé avec la participation des habitants.

Le dispensaire SSM © M. Brard

Décors de céramiques et ferronneries Art déco du dispensaire © CALL / Y. Cussey

Table d’envol de l’œuvre Bleu Grenay © CALL / Y. Cussey

Détail de l’une des tables d’envol de Bleu Grenay © CALL / Y. Cussey

Dispensaire de Société de Secours Minière (SSM)

Au lendemain de la Grande Guerre, la Compagnie des Mines de Béthune met en place un réseau d’œuvres médico-sociales pour ses employés et ouvriers. Édifié en 1926 et agrandi après la Seconde Guerre mondiale, le dispensaire est un élément central de ce dispositif. Implanté au cœur de Grenay au bord de la place principale, il regroupe en un lieu unique différents spécialistes et permet un croisement des informations sur la santé des mineurs. Les différents bâtiments accueillaient bureaux, espaces de consultations et habitations de médecins. L’ensemble est conçu avec une ossature de béton associée à un remplissage de brique rouge. Un décor de frise réalisé à partir de carreaux de céramique jaunes et bleus disposés en damier confère de l’unité à cette façade quasi continue qui clôt la place. Les ferronneries des balcons à base de motifs géométriques présentent une inspiration Art déco. L’édifice, protégé au titre des monuments historiques depuis 2009, accueille toujours un centre de santé.

Bleu Grenay

175 000 blocs de pierre bleue du Hainaut ont été assemblés pour « sculpter » cette œuvre de Carmen Perrin en résonance avec la mine. La place accueille deux tables en pierre bleue portant les noms de cités et terrils. En référence à la colombophilie, la plus grande sert de table d’envol pour les pigeons. Des pommiers et des poiriers des terrils, souvenirs des pépins jetés par les mineurs, ont également été plantés autour de la place. Bleu Grenay constitue ainsi un lieu de relecture et de réappropriation de la mémoire collective des habitants.

⚡ Votre navigateur est obslète ! ⚡

Mettez-le à jour pour voir ce site correctement.

Mettre à jour