Art et histoire
Hauts-de-France
Revenir aux ressources

La maladrerie Saint-Lazare, Beauvais

Ajouter aux favoris

Retirer des favoris

Télécharger la ressource

Date : 12e - 13e siècles

Considéré comme le plus bel ensemble hospitalier médiéval du nord de la France, la maladrerie Saint-Lazare est un monument historique incontournable de Beauvais. Fondée à la fin du 11e siècle pour accueillir les malades atteints de la lèpre, elle a été édifiée en périphérie du cœur historique de Beauvais sur la route de Paris à la fois par crainte des contagions mais également pour favoriser les dons de la part des voyageurs.

Logis du 13e siècle de la maladrerie Saint-Lazare © Ville de Beauvais et Communauté d’agglomération du Beauvaisis

La grange du 13e siècle de la maladrerie Saint-Lazare © Maladrerie Saint-Lazare

La charpente de la grange datée de 1219-1220 © Dir. de la communication, Ville de Beauvais

Graffiti médiéval sur le mur de la grange © Ville de Beauvais et Communauté d’agglomération du Beauvaisis

Église du 12e siècle et logis du 13e siècle de la maladrerie Saint-Lazare © Ville de Beauvais et Communauté d’agglomération du Beauvaisis

Tympan du 12e siècle de l’église de la maladrerie Saint-Lazare © Ville de Beauvais et Communauté d’agglomération du Beauvaisis

Corniche beauvaisine de l’église © Ville de Beauvais et Communauté d’agglomération du Beauvaisis

Visite nocturne de la grange de la maladrerie © M. Ansar – Mission Ville d’art et d’histoire, Ville de Beauvais

Animation culturelle à la maladrerie Saint-Lazare © Maladrerie Saint-Lazare

Roseraie du jardin d’inspiration médiévale © Ville de Beauvais et Communauté d’agglomération du Beauvaisis

Jardin dit « du cloître » © M. Ansar – Mission Ville d’art et d’histoire, Ville de Beauvais

Jardin de Marie » © M. Ansar – Mission Ville d’art et d’histoire, Ville de Beauvais

Une exceptionnelle architecture hospitalière médiévale

Sur un site de trois hectares entièrement clos, la maladrerie conserve encore trois chefs-d’œuvre de l’architecture médiévale des 12e et 13e siècles. L’église est l’édifice le plus ancien du site. Elle a été entièrement construite au 12e siècle à l’exception de deux chapelles et du clocher, élevés au 13e siècle. Par sa corniche ornée de têtes humaines et de motifs floraux ainsi que son portail, elle est un bel exemple de l’architecture romane du Beauvaisis. Le tympan qui surmonte cette porte principale est décoré de motifs géométriques enserrant de petits compartiments losangiques qui devait être incrustés de carreaux de terre cuite colorés comme d’autres exemples d’art roman à Beauvais. À sa proximité immédiate, s’élève le logis dont la charpente est datée de 1270-1271. Si la qualité de son architecture avec ses baies de style gothique rayonnant laisse supposer qu’il abritait la résidence du maître de la Maladrerie, son organisation interne correspond à celui d’un bâtiment à vocation communautaire. Au cœur de la cour de la ferme, la grange dont l’architecture s’apparente aux granges monastiques de l’époque conserve encore une charpente exceptionnelle construite durant l’hiver  1219-1220.

 

La maladrerie aujourd’hui

La maladrerie est vendue comme Bien national durant la Révolution française. Elle est occupée par des exploitations agricoles jusqu’à son achat par la ville de Beauvais en 2002. Aujourd’hui, elle est ouverte au public et accueille des manifestations artistiques et culturelles.

 

Le jardin d’inspiration médiévale

Il est fort probable qu’un jardin existait au Moyen Âge mais il n’en reste pas de trace. Le jardin dans lequel flânent aujourd’hui les visiteurs a été créé en 2009. Tout en restant une création contemporaine, il s’inspire des plantations médiévales et donne un aperçu des différents types de jardins et de cultures qui existaient à cette époque avec des plantes pour se nourrir, pour se soigner ou pour orner les églises.

 

Lien vers les visites 3D : Restitution virtuelle 3D de la Maladrerie à Beauvais

⚡ Votre navigateur est obslète ! ⚡

Mettez-le à jour pour voir ce site correctement.

Mettre à jour