Art et histoire
Hauts-de-France
Revenir aux ressources

L’église Saint-Étienne, Beauvais

Ajouter aux favoris

Retirer des favoris

Télécharger la ressource

Date : Du 12e siècle au 17e siècle

Exemple remarquable de transition entre l’architecture romane et gothique, l’église Saint-Étienne est l’une des plus anciennes églises de Beauvais et un des derniers témoignages de la « ville sonnante » de l’Ancien régime. Elle est unanimement reconnue par les historiens d’art pour la qualité de ses vitraux de la Renaissance et comme étant l’un des premiers édifices gothiques français avant même l’église-abbatiale de Saint-Denis.

L’église Saint-Étienne © JF. Bouché – Dir. de la communication, Ville de Beauvais

L’église Saint-Étienne entourée des immeubles de la Reconstruction réalisés par Jacques-Henri Labourdette © Ville de Beauvais

Porte nord de l’église Saint-Étienne © JF. Bouché – Dir. de la communication, Ville de Beauvais

Bras nord du transept de l’église Saint-Étienne. Sur la façade, la roue de la Fortune © JF. Bouché – Dir. de la communication, Ville de Beauvais

Portail occidental de l’église Saint-Étienne. Sur le tympan, le Couronnement de la Vierge © JF. Bouché – Dir. de la communication, Ville de Beauvais

Chœur de l’église Saint-Étienne © JF. Bouché – Dir. de la communication, Ville de Beauvais

Intérieur de la nef de l’église Saint-Étienne © JF. Bouché – Dir. de la communication, Ville de Beauvais

Intérieur du chœur de l’église Saint-Étienne © JF. Bouché – Dir. de la communication, Ville de Beauvais

Vitrail de l’Arbre de Jessé par Engrand Le Prince dans l’église Saint-Étienne, premier quart du 16e siècle © Dir. de la communication, Ville de Beauvais

Détail du vitrail de l’Arbre de Jessé par Engrand Le Prince dans l’église Saint-Étienne, premier quart du 16e siècle © Dir. de la communication, Ville de Beauvais

Détail du vitrail de l’Arbre de Jessé par Engrand Le Prince dans l’église Saint-Étienne, premier quart du 16e siècle © Dir. de la communication, Ville de Beauvais

Retable de sainte Marthe, 1er quart du 16e © Ville d’art et d’histoire, Ville de Beauvais

Une transition entre le roman et le gothique

Les premiers siècles de l’histoire de Saint-Étienne sont peu connus et aucune église primitive n’a été retrouvée par les archéologues. L’édifice a été entièrement reconstruit au 12e siècle, comme en témoignent le transept et la nef. Si les décors extérieurs de la corniche, du portail latéral ou du transept illustrent l’art roman du Beauvaisis, les voûtes sur croisées d’ogives qui couvrent l’édifice marquent la transition entre le roman et le gothique.

La reconstruction du chœur au 16e siècle, un renouveau architectural

Devenu trop étroit pour les offices, le chœur est reconstruit au 16e siècle suivant les canons du gothique flamboyant dans un style identique à celui du transept de la cathédrale Saint-Pierre. Le clocher, alors situé à la croisée du transept, est entièrement démonté de peur de son effondrement et remplacé par la tour actuelle jouxtant la façade occidentale entre la fin du 16e et le courant du 17e siècles.

Des verrières d’exception

Les vitraux qui parent l’édifice sont reconnus comme des chefs-d’œuvre de la Renaissance. Ils ont été réalisés au 16e siècle par les Le Prince, une dynastie de maîtres-verriers beauvaisiens réputés jusqu’en Normandie et en Île-de-France. Parmi les plus remarquables, la somptueuse verrière de l’Arbre de Jessé dessinée par Engrand Le Prince vers 1520 se distingue par la qualité de sa composition et l’éclat de ses couleurs.

Saint-Étienne et le pouvoir communal

La richesse de sa paroisse et sa proximité géographique avec la maison communale et la place Jeanne-Hachette contribuent à faire de l’église le témoin de la vie de la commune. C’est de la « tribune aux harangues », située contre la façade nord que le maire prenait la parole. Saint-Étienne abritait également la cloche de la commune faisant office de beffroi. Enfin, le mobilier de l’église, d’une grande qualité artistique, était souvent commandé à titre personnel par les maires et les échevins afin d’obtenir ou de confirmer une reconnaissance sociale.

⚡ Votre navigateur est obslète ! ⚡

Mettez-le à jour pour voir ce site correctement.

Mettre à jour