Art et histoire
Hauts-de-France
Revenir aux ressources

La bibliothèque du Chapitre, Noyon

Ajouter aux favoris

Retirer des favoris

Télécharger la ressource

Date : 1506

Établie au cœur du quartier cathédral, la bibliothèque du Chapitre est élevée en 1506 par les chanoines désireux d’y conserver leurs précieux ouvrages. Elle est aujourd’hui un rare témoignage en Europe de bibliothèque à pans de bois.

La bibliothèque du Chapitre © Ville de Noyon

L’intérieur de la bibliothèque © Ville de Noyon

La bibliothèque en 1918 © Ville de Noyon

Des éclats d’obus © Ville de Noyon

À l’origine de la bibliothèque

En possession d’une dizaine d’ouvrages à la fin du 15e siècle, les chanoines de la cathédrale les conservent dans l’armarium, niche creusée dans un mur à proximité de la nef. En 1506, ils décident de construire la bibliothèque du Chapitre afin de préserver leurs précieux ouvrages, pour la plupart manuscrits. Ce bâtiment fonctionnel offre également un confort de lecture et de travail non négligeable.

 

Un précieux écrin

Élevée sur une rangée de piliers, cette bibliothèque à pans de bois est éclairée par des fenêtres à meneaux. À l’intérieur, un escalier étroit dévoile un aménagement du 17e siècle. Composé de banquettes de lecture et d’étagères aux murs, l’atmosphère y est feutrée, comme coupée de l’agitation de l’extérieur. Très limité à l’origine, le fonds s’étoffe au cours des siècles pour atteindre le nombre de 5 000 ouvrages avant la Révolution française. Les thèmes sont variés : religion, liturgie, droit canon, mais aussi mathématiques, histoire et histoire naturelle, philosophie ou encore agriculture.

 

Un patrimoine miraculé

La bibliothèque du Chapitre est une « rescapée » des bombardements de 1918 qui ont causé l’incendie de la cathédrale et la destruction de 80% de la ville. La bibliothèque, gravement endommagée, reste debout.
Après plusieurs années de restauration, la bibliothèque a rouvert ses portes. Cependant, pour la bonne conservation des 3 000 ouvrages exposés, elle est fermée au public la majeure partie de l’année. Ouverte à la visite lors de la foire aux fruits rouges en juillet ou lors des Journées européennes du patrimoine, les visiteurs sont toujours nombreux à venir découvrir ce lieu hors du temps.

⚡ Votre navigateur est obslète ! ⚡

Mettez-le à jour pour voir ce site correctement.

Mettre à jour