Art et histoire
Hauts-de-France
Revenir aux ressources

Le vase de Soissons

Ajouter aux favoris

Retirer des favoris

Télécharger la ressource

Date : Du 5e siècle au 20e siècle

« Souviens-toi du Vase de Soissons », une histoire inoubliable…

Vase de l’époque mérovingienne, rebut de cuisson, musée de Soissons © Frédéric Sartiaux

Vases de l’époque mérovingienne, rebut de cuisson, musée de Soissons © Frédéric Sartiaux

Monument aux morts de Soissons, bas-relief de Raoul Lamourdedieu, le Vase de Soissons © Frédéric Sartiaux

Monument aux morts de Soissons, bas-relief de Raoul Lamourdedieu, le Vase de Soissons © Frédéric Sartiaux

Le récit

Le récit du Vase a été rédigé au temps du petit-fils du roi Clovis, Sigebert par Grégoire de Tours, évêque de cette ville (mort en 594) auteur d’une célèbre Histoire des Francs en dix volumes dans laquelle est raconté cet épisode devenu célèbre dans le monde entier.
Ce premier texte, court, parfois imprécis, a été repris et complété plus tard notamment par Hincmar, évêque de Reims. Dans sa version, le vase devient un élément du trésor de l’église de Reims, pillé par les soldats de Clovis et réclamé par l’évêque Saint Remi… Seule certitude, c’est bien à Soissons qu’a eu lieu la scène du partage du butin entre les soldats de Clovis. Lors de celui-ci, un soldat sans doute jaloux de la suprématie du jeune roi franc, frappe le vase qui ne peut plus faire partie du partage. Un an plus tard, Clovis ayant réuni ses soldats, reconnaît le fautif et lui fracasse le crâne de sa francisque, en lui lançant : « Souviens-toi du Vase de Soissons ».

 

Soissons au temps du Vase

Après la chute de l’Empire romain en 476, Soissons était la seule cité du nord de la France où survivait le pouvoir romain en la personne de Syagrius,. Clovis le défait en 486 et s’installe dans une ville dotée de toutes les infrastructures propre à une métropole largement romanisée : chaussées romaines, théâtre, villas fastueuses…
L’épisode du Vase montre l’importance militaire de Soissons. Le geste du jeune roi des Francs prouve son autorité sur les troupes mais est aussi un moyen de montrer les liens qu’il a tissés avec l’Église locale comme le confirmera son baptême, une dizaine d’années plus tard.

 

Où voir le Vase de Soissons ?

Pas de Vase de Soissons à Soissons, celui-ci faisant partie d’un récit plus proche du mythe que de la réalité. Cependant, la Ville de Soissons s’est fortement emparée de ce symbole, mis en lumière par les manuels scolaires à la fin du 19e siècle. Ainsi, le Vase est visible sur la Place Fernand Marquigny sous la forme d’un bas-relief dû à Raoul Lamourdedieu (1877-1953) qui habille le Monument aux Morts. Le sculpteur fontainier Guy Lartigue a associé l’eau et l’inox dans une création originale et dynamique au bas du principal boulevard de la ville. Et bien sûr le musée recèle des vases de l’époque de Clovis, plutôt des céramiques de table alors que le vase dont il est question dans le récit historique est certainement un vase liturgique associant métal et pierres précieuses.

⚡ Votre navigateur est obslète ! ⚡

Mettez-le à jour pour voir ce site correctement.

Mettre à jour