Art et histoire
Hauts-de-France
Revenir aux ressources

Le château de Chantilly

Ajouter aux favoris

Retirer des favoris

Télécharger la ressource

Date : 1876

Niché au cœur d’un domaine de plus de 7 000 hectares, le château de Chantilly est depuis la fin du 19e siècle propriété de l’Institut de France. Mais de nombreux propriétaires se sont succédé depuis le 11e siècle et ont façonné ce château suivant leurs goûts et leurs besoins.

Château de Chantilly © Martine Savart

Gravure d’Israël Silvestre Veüe du Chasteau de Chantilly à dix lieues de Paris © musée Condé, Chantilly

Vue du château et des parterres depuis le vertugadin, anonyme © musée Condé, Chantilly

Le château de Chantilly vu de la Pelouse, 18e siècle © musée Condé, Chantilly

Canons amenés de Chantilly à Paris le 9 aoust 1789, gravure de Berthault d’après J.-L. Prieur, 1789 © Bibliothèque Nationale de France

Démolition du château de Chantilly, gravure de Thomas Naudet, 1799,1803 © Senlis, musée d'Art et d'Archéologie

Photographie Le château de Chantilly et le pont de la Volière, avant la reconstruction du grand château, Claudius Couton, 1872 © musée Condé, Chantilly

Une forteresse médiévale

À l’origine, Chantilly est une forteresse médiévale cantonnée de sept tours, entourée de douves en eau. Construite au 11e siècle sur un éperon rocheux dans la vallée marécageuse de la Nonette, elle contrôle la route de Paris à Senlis. Elle appartient à Guy de Senlis, dit le Bouteiller (charge qu’il occupe auprès du roi Louis VI). Lors des Jacqueries de 1358, le château est pillé puis vendu à la famille d’Orgemont, qui le fait reconstruire. À la fin du 15e siècle, Pierre III d’Orgemont lègue Chantilly à son neveu Guillaume de Montmorency .

 

Chantilly et la « nouvelle manière »

Avec les Montmorency et plus particulièrement avec Anne de Montmorency (1492-1567), connétable et conseiller de François Ier, d’importants travaux de modernisation de la forteresse sont réalisés par l’architecte Pierre Chambiges : percement des courtines de la forteresse, construction d’un logis, décorations à base de pilastres, loggias, médaillons candélabres…). Des jardins sont aménagés. En 1558, le Connétable achève la transformation de Chantilly en appelant Jean Bullant pour la construction d’un petit château, posé sur l’eau, où s’exprime tout le vocabulaire architectural et décoratif observé en Italie au cours de ses voyages et que l’on connaît aujourd’hui sous le nom de style Renaissance. Chantilly est alors composé de deux bâtisses : un grand château médiéval et un petit château renaissance.

 

Les Condé et transformation du grand château

Au 17e siècle, le château passe à la famille des Condé avec Charlotte Marguerite de Montmorency, épouse d’Henri II de Bourbon Condé et mère du Grand Condé. Ce dernier se consacre essentiellement à l’aménagement des jardins avec André Le Nôtre. C’est son fils, Henri Jules de Bourbon Condé (1643-1709), qui, sur des plans de Mansart, transforme complètement la forteresse médiévale en bâtisse de style classique. Celle-ci est démantelée un siècle plus tard lors de la révolution française. Seul subsiste le petit château renaissance et le premier niveau d’élévation du grand château.

 

Le duc d’Aumale et la reconstruction du grand château

En 1830, c’est Henri d’Orléans, duc d’Aumale, fils du roi Louis-Philippe qui hérite du château de son grand oncle et parrain, le neuvième prince de Condé. En 1876, il entreprend la reconstruction du grand château avec l’architecte Honoré Daumet à qui il demande, non pas de restituer l’ancien château classique mais de s’inspirer des hauts lieux de la Renaissance pour construire un édifice en cohérence avec le petit château d’Anne de Montmorency. Dès l’origine, le château est composé de galeries et de cabinets, conçus pour accueillir les collections de peintures, de livres et œuvres d’art du duc d’Aumale sous le nom de musée Condé ouvert au public en 1898.

Le château est aujourd’hui la propriété de l’Institut de France, depuis le legs du duc d’Aumale en 1886, et l’écrin immuable du musée Condé.

⚡ Votre navigateur est obslète ! ⚡

Mettez-le à jour pour voir ce site correctement.

Mettre à jour