Art et histoire
Hauts-de-France
Revenir aux ressources

L’église Saint-Jacques et la chapelle Saint-Joseph, Beauvais

Ajouter aux favoris

Retirer des favoris

Télécharger la ressource

Date : 19e siècle

L’église Saint-Jacques et la chapelle Saint-Joseph sont deux témoins de l’architecture religieuse du 19e siècle à Beauvais. Toutes deux ont été construites par Victor Delefortrie, architecte lillois connu pour ses édifices néo-gothiques dans l’Oise et dans la Somme.

L’église Saint-Jacques © Dir. de la communication, Ville de Beauvais

Intérieur de l’église Saint-Jacques © Mission Ville d’art et d’histoire, Ville de Beauvais

Pavement Boulenger au sol de l’église Saint-Jacques © Mission Ville d’art et d’histoire, Ville de Beauvais

Vue aérienne de la chapelle Saint-Joseph © Dir. de la communication, Ville de Beauvais

Façade de la chapelle Saint-Joseph © Dir. de la communication, Ville de Beauvais

Tribune à l’intérieur de la chapelle Saint-Joseph © Mission Ville d’art et d’histoire, Ville de Beauvais

Chœur de la chapelle Saint-Joseph avec les vitraux de Raphaël Lardeur © Mission Ville d’art et d’histoire, Ville de Beauvais

La chapelle Saint-Joseph et l’institut agricole de Beauvais. Carte postale ancienne © Réseau des médiathèques du Beauvaisis

L’église Saint-Jacques

La première église Saint-Jacques a été construite au 14e siècle au cœur du faubourg du même nom. Vendue comme bien national à la Révolution, elle est reconvertie en habitations. Ses vestiges sont toujours visibles dans les rues Saint-Jacques et Odet-de-Châtillon. Pour la remplacer, une église néo-gothique est élevée rue de Paris en 1875. Son ornementation a été confiée à des artistes locaux, dont la Manufacture Boulenger d’Auneuil pour les carreaux de pavement et le maître-verrier beauvaisien Lévêque pour les vitraux. Elle est inscrite au titre des monuments historiques depuis 2005 comme un témoignage régional de l’œuvre de Delefortrie.

La chapelle Saint-Joseph

La chapelle Saint-Joseph a été construite en 1858 sous l’impulsion de Monseigneur Claverie, jeune aumônier du pensionnat des Frères des Écoles Chrétiennes, qui crée en 1859 l’archiconfrérie de Saint-Joseph, dont la chapelle est toujours le siège. L’intérieur est orné de peintures murales réalisées par les frères des Écoles Chrétiennes en 1866-67, représentant les saints honorés dans le Beauvaisis (saint Lucien, sainte Angadrême…), tandis que les vitraux ont été refaits en 1946 par le verrier Raphaël Lardeur. De nombreux blasons et devises recouvrent les murs glorifiant les villes et les prélats qui ont contribué à la dévotion de saint Joseph.
La chapelle côtoyait auparavant l’Institut agricole, ancêtre de l’Institut Polytechnique La Salle Beauvais, fondé en 1855, et présent dans le cœur de la ville jusqu’à son déménagement en 1968 sur son nouveau campus au nord de Beauvais.

Mots clés

Thématiques liées

⚡ Votre navigateur est obslète ! ⚡

Mettez-le à jour pour voir ce site correctement.

Mettre à jour