Art et histoire
Hauts-de-France
Revenir aux ressources

Le parc de Barbieux, Roubaix

Ajouter aux favoris

Retirer des favoris

Télécharger la ressource

Date : 1866-1907

Le parc de Barbieux est un véritable poumon vert, un site paysager majeur de 34 hectares qui s’étend sur 1,5 km. La création de ce lieu de promenade très apprécié des habitants est liée au passé industriel de la ville.

Parc de Barbieux © Direction de la Communication - Ville de Roubaix

Parc de Barbieux © Direction de la Communication - Ville de Roubaix

Parc Barbieux carte postale © Roubaix Médiatheque

Parc de Barbieux, vue aerienne, carte postale, vers 1950 ©Archives municipales de Roubaix

Parc de Barbieux © Direction de la Communication - Ville de Roubaix

Parc de Barbieux, l'Exposition internationale de 1911 © Roubaix Médiatheque

Les origines

L’essor de l’industrie textile à Roubaix au début du 19e siècle impose la création d’une voie de communication navigable entre le bassin minier et la mer du Nord. Pour relier la Deûle à l’Escaut, un canal est creusé de Lille à Croix (1831) puis de Roubaix à la frontière belge (1843). Cependant, le tronçon manquant se heurte à des difficultés techniques insurmontables en particulier l’instabilité de ses berges. Le Conseil municipal décide alors de créer une promenade publique à l’emplacement du tracé initial du canal, celui-ci étant déplacé au nord de la ville. Ce nouvel axe est rapidement bordé de demeures bourgeoises et d’hôtels particuliers luxueux.

Le dessin du parc

En 1863, le Conseil municipal retient le projet du célèbre paysagiste Jean-Pierre Barillet-Deschamps qui crée un jardin à l’anglaise basé sur un paysage déjà vallonné par les travaux du canal. De 1878 à 1886, son collaborateur lillois Georges Aumont complète le plan. Le projet de rivière est prolongé, un nouvel étang est creusé et six cascades en rocaille aménagées. Les surfaces boisées alternent avec les surfaces engazonnées aux motifs floraux. La linéarité des alignements qui jouxtent le parc est complétée de manière subtile par les adoucis des allées et des pièces d’eau.

Le parc des expositions

C’est dans le parc que prennent place l’Exposition internationale du Nord de la France en 1911 et l’Exposition du Progrès Social de Lille-Roubaix en 1939. Très vite surnommé « le beau jardin », il est classé au titre des sites en 1994 par arrêté ministériel.

Un patrimoine floral remarquable

Le parc de Barbieux est un réservoir de biodiversité. Il constitue un arboretum de plus de 60 essences. Avec les origines diverses des végétaux, le promeneur peut réaliser un tour du monde botanique. On distingue entre autres le cyprès chauve des États-Unis, le savonnier des Antilles, le Paulownia, le Ginkgo biloba ou le Phellodendron, tous trois originaires de Chine.
Le parc est aussi une aire de refuge pour plus de 50 espèces d’oiseaux : canards colvert, cygnes, poules d’eau et de nombreux passereaux comme le troglodyte mignon, le pouillot véloce, le cingle plongeur ou la linotte mélodieuse.

⚡ Votre navigateur est obslète ! ⚡

Mettez-le à jour pour voir ce site correctement.

Mettre à jour