Art et histoire
Hauts-de-France
Revenir aux ressources

Le palais Rihour, Lille

Ajouter aux favoris

Retirer des favoris

Télécharger la ressource

Date : 15e siècle

Le Palais Rihour, construit au 15e siècle, est né de la volonté des ducs de Bourgogne de disposer d’une somptueuse demeure près de la place du marché. Il devient hôtel de ville dès 1664. L’édifice, plusieurs fois incendié et transformé entre le 16e et le 19e siècle est de nouveau détruit en 1916 par un incendie accidentel. Seule subsiste la partie du 15e siècle. Le palais abrite aujourd’hui l’office de tourisme au rez-de-chaussée, l’étage servant pour diverses manifestations municipales.

Palais Rihour actuellement © SVAH Lille

Palais Rihour vers 1660 © BM Lille

Salle du Conclave © SVAH Lille

Escalier vers salle du Conclave © SVAH Lille

Escalier vers salle du Conclave bis © SVAH Lille

Vue de la Chapelle – extérieur © SVAH Lille

Un palais fastueux
Au 15e siècle, Lille est dirigée par les ducs de Bourgogne. En 1453, le duc Philippe le Bon lance la construction d’une nouvelle demeure, pour remplacer le palais de la Salle, trop vétuste. Il quitte le vieux-Lille et s’installe près de la Grand’Place, cœur économique de la ville. L’édifice est vaste, proportionné et élégant. Ses dimensions sont impressionnantes : il occupe la totalité de la place actuelle.  Lieu de vie privée et publique, il est doté d’une chapelle, d’un oratoire et d’une salle des gardes. Son escalier d’honneur monumental est à voûtes sur croisées d’ogives dont les culots sont ornés d’emblèmes bourguignons

Du palais princier à l’hôtel de Ville
C’est sous le règne de Charles Quint que le palais connaît sa plus intense occupation. Peu à peu délaissé, il est acheté par la ville en 1664, qui y installe son hôtel de ville. La chapelle sert de salle de réunion ainsi que de cour de justice. On parle de « salle du Conclave ».
En 1700, un premier incendie détruit une partie des bâtiments. Des travaux sont menés en 1733, mais le palais subit un autre incendie en 1756.

Les derniers vestiges de l’époque bourguignonne
En 1849, un nouvel hôtel de ville est édifié. Les parties les plus anciennes du palais et l’aile de 1733 sont conservées. L’édifice comprend quatre bâtiments élevés autour d’une cour accessible au tramway. À l’intérieur cohabitent bureaux, salles de réunions, musées et bibliothèque. En 1916, un nouvel incendie détruit les bâtiments ainsi qu’une partie de la bibliothèque et des archives. Seules les parties du 15e siècle et un pan de mur du 19e siècle sont préservés.
Quoique réduit à l’état de vestiges, le palais Rihour constitue aujourd’hui l’unique témoin architectural de l’époque bourguignonne à Lille.

⚡ Votre navigateur est obslète ! ⚡

Mettez-le à jour pour voir ce site correctement.

Mettre à jour