Art et histoire
Hauts-de-France
Revenir aux ressources

EuraTechnologies, Lille

Ajouter aux favoris

Retirer des favoris

Télécharger la ressource

Date : de 1896 à 2006

Le site d’EuraTechnologies est implanté au cœur de l’ancienne usine Le Blan-Lafont, dans le quartier des Bois-Blancs. Il abrite depuis 2006 des entreprises et start-up œuvrant dans le domaine des nouvelles technologies.
Ce projet s’inscrit dans un programme d’aménagement global du quartier dont les nouveaux équipements et les logements neufs respectueux de l’environnement en font le premier écoQuartier lillois.

EuraTechnologies © Dicom Ville de Lille

EuraTechnologies © Dicom Ville de Lille

Atrium EuraTechnologies © Dicom Ville de Lille

Entrée Euratechnologies © SVAH Lille

Rives de la Haute Deûle © SVAH Lille

Du champ à l’usine

Jusqu’à la fin du 19e siècle, le secteur des Bois-Blancs situé à l’extérieur de la ville constitue le hameau rural de Canteleu. Il est traversé par une grande route menant à Dunkerque et par le canal de la Haute Deûle. En 1896, la Cotonnière lilloise achète un terrain d’environ trois hectares, compris entre le canal et la nouvelle avenue de Bretagne pour y installer sa filature.

Le boom du textile

La Cotonnière lilloise connaît un nouvel essor à partir des années 1920, avec l’entrée dans le groupe de la filature Le Blan.
De 1920 à 1970, le site développe ses activités autour du textile et s’agrandit. Des logements et des équipements (crèche, réfectoire…) sont créés pour les ouvriers. Le Blan est rejoint dans les années 1960 par Lafont. Le groupe Le Blan-Lafont fait alors partie des sept plus grandes filatures françaises de coton.  Frappée par la crise à partir de 1970, l’usine ferme en 1989  et une partie des constructions est démolie. La Ville de Lille achète le terrain et choisit d’y installer des entreprises dès 2006.

L’écoQuartier des Rives de la Haute Deûle

Le site d’EuraTechnologies s’étend sur vingt-cinq hectares. Il mêle réhabilitation de bâtiments et constructions neuves. L’architecte Vincent Brossy décide de conserver l’aspect de « château industriel » des parties anciennes, tout en l’adaptant aux usages actuels. L’intérieur dispose de bureaux, accessibles depuis un atrium entièrement vitré. Usine et canal sont reliés par un jardin d’eau. Des bureaux, parkings et logements sont élevés près du site,et de l’autre côté du canal, accessibles par un nouveau pont. L’attention particulière accordée au respect de l’environnement (gestion de l’eau, espaces verts, chemins piétonniers…) et à la mixité sociale (logements en location ou à l’achat, sociaux ou non) ont permis aux Rives de la Haute Deûle de recevoir le label EcoQuartier en 2013.

⚡ Votre navigateur est obslète ! ⚡

Mettez-le à jour pour voir ce site correctement.

Mettre à jour